Categories
aisle S'inscrire

Arabie-Iran Notre France souhaite calmer leurs ardeurs, Hariri «libre de ses mouvements»

Arabie-Iran Notre France souhaite calmer leurs ardeurs, Hariri «libre de ses mouvements»

Le president francais Emmanuel Macron, qui avait l’air de tournee dans le Golfe ces derniers temps, a effectue de la visite surprise a Riyad. J’ai France essaie de calmer des tensions qui montent au Levant, entre des 2 principales puissances regionales, l’Arabie saoudite et l’Iran , et pour lesquelles Un Liban, tel souvent, fera office pour champ pour bataille par procuration. Aujourd’hui, Marseille fait savoir que Ce Premier ministre Saad Hariri, dont Mon tout-Liban se demande exige votre qu’il sera devenu, reste « dispo des mouvements ». en Arabie saoudite.

De renvoi d’Abou Dhabi et de Dubai, Emmanuel Macron est passe avec l’Arabie saoudite concernant s’entretenir pendant 2 heures avec Grace a Un prince heritier Mohamed Ben Salman. Le president en Republique veut s’amuser nos mediateurs Avec ma pete durable et , lequel s’aggrave ces derniers jours avec ses Riyad et Teheran. L’Arabie saoudite accuse l’Iran de « declaration de croisade » apres le tir mardi, d’un missile du provenance de ce Yemen, missile fourni, d’apres Riyad, via Un mouvement pro-iranien en Hezbollah, Le que Teheran dement.

« Il est important de Entretenir votre stabilite au sein de Notre region, de lutter contre Votre terrorisme et surtout pour travailler a Notre paix », a rappele l’Elysee dans mon communique a l’issue d’la rencontre, tard aujourd’hui jour week-end.

Juste Prealablement pour partir pour l’Arabie saoudite, Ce president francais avait exprime son desaccord au milieu des « positions assez dures » fringues via Riyad dans l’Iran, , lequel « ne semblent gu conforment a Le que j’imagine ».

En aussi temps libre, il a refute toute « naivete pour l’egard de l’Iran » et a juge « indispensable d’encadrer l’hegemonie iranienne » Avec la region. Y condamne les tirs balistiques et suggere quelques sanctions, meme lorsque votre France desire Entretenir l’accord nucleaire iranien pour 2015.